mercredi 22 août 2007

Les roumains

Certains connaissent mon affection pour les photos de jeunes enfant qui ont l'air malheureux. Certains appellent ça du sadisme, mais il n'en est rien : c'est juste en souvenir du bon vieux temps des Ceauşescu. Et je me souviens avec nostalgie de ma période roumain.

Sadate (Anouar el-)

PS : c'était de l'humour hein pour Nicolae.

mardi 19 juin 2007

A votre bon cœur

Cause : pas envie d'y aller, cède place pour le concert de Damian Rice le 5 juillet à l'Olympia. En prime, vous serez assis à côté d'un Tanuki qui va chanter pendant toute la durée du concert.

jeudi 31 mai 2007

Y'a des jours où le travail est plus sympa

Profitez-en, l'égoblogging c'est tous les 4 ans ici : j'y suis je suis 2.0.

mercredi 11 avril 2007

Etonnement

Hier soir, en sortant du travail, il faisait encore jour.

dimanche 25 février 2007

Ca passera, avec le temps, ou des vrais vacances

Des vacances d'une semaine, ce ne sont pas des vacances, impossible de récupérer. Vivement la quille.

vendredi 6 octobre 2006

Les vrais gens

Toujours étonnant de voir ce que sont devenus ces personnes qu'on a perdu de vu depuis vingt ans : Julien Chiari. A l'époque il faisait ça sur un Atari 520 ST, la technique a évolué, mais la passion est toujours là.

vendredi 25 août 2006

Choc des civilisations

Kame> il m'a laisse une foret de bugs l'autre
Tanuki> :-)
Tanuki> tu veux une hache ?
Kame> j'ai, c'est Eclipse
Tanuki> et si tu donnes un coquillage au boss, tu auras un eclipse en or qui casse pas ?
Kame> :-)
Kame> je peux tenter, mais je ne suis pas sur que ca fonctionne  
Tanuki> roooh il est pas drole ton village

vendredi 11 août 2006

L'insoutenable inconstance de la saisie

Je me souviens d'une mission à Interforum, la branche diffusion d'Editis, à Ivry, ville de tous les... de tous les quoi ? Ville de tous ces repas pris à la cafétéria Casino du centre commercial Grand Ciel. Mouais. Cette mission était intéressante car, comme très souvent dans la prestation de service informatique, le problème n'était pas tant le programme que les humains qui allaient l'utiliser. Une illustration en image :

trois livres d'une même série, trois référencements différents

Cette capture est tirée de cette page Amazon France, et montre que pour une même série de livre, nous avons le nom de l'auteur orthographié de deux façons différentes, le nom de la traductrice orthographié de deux façons différentes, et la traductrice qui est mise en co-auteur deux fois sur trois (alors qu'elle a aussi traduit l'autre). Il faut savoir que ce n'est pas Amazon qui saisit ces données. Afin de référencer un nouveau livre, des données sont diffusées bien avant la parution, et lorsque tout est prêt, l'éditeur (ou le diffuseur) peut transmettre la fiche produit du livre informatisée aux différents partenaires. Si la fiche est informatisée, la saisie reste humaine. L'opérateur de saisie a-t-il l'habitude d'entrer les accents ? Est-il en forme ? Qui va contrôler les milliers de saisie hebdomadaire ? Les règles de saisie entre auteur et contributeur ? Le traducteur apparaît dans le livre, mais la FPL n'a pas de champ spécifique, l'éditeur a-t-il prévu une extension à la FPL ? Sinon, que faire de ce nom ? Ce sont toutes ces règles qui font qu'au-delà des formats (et j'oserais dire, des microformats), la difficulté dans l'introduction de l'informatique dans un métier est dans la formalisation des pratiques et des savoirs, et de répercuter cette formalisation sur tous les maillons humains de la chaîne. Pour le reste, on peut laisser les informaticiens purs dans leur sandbox.

Mise à jour 11 mai 2009 : remplacement de http://infos.clil.org/biblio/index.php?id=6 par http://www.clil.org/Infos/biblio/index.php?id=6.

lundi 31 juillet 2006

Les sapeurs du logiciel libre

Dans l'informatique libertarienne moderne, deux mouvements s'affrontent. Le premier est le Logiciel Libre, dont la figure de proue est Richard Stallman, dit "le rouge". Le second est la Source Ouverte, emmené au départ par Eric Raymond, dit "Columbine". Si ces deux mouvements sont proches, ils sont divisés sur un point fondamental : le Logiciel Libre prône le droit de l'utilisateur à accéder au code de ses applications, alors que la Source Ouverte incite les propriétaires de code source à le mettre sous une licence qui en autorise gratuitement la réutilisation. Dans le premier cas, c'est celui qui utilise l'application (parce qu'il a eu la licence pour le faire) qui est le sujet, dans le second cas, c'est une mesure technique pour faciliter les échanges de code.

lundi 17 juillet 2006

Liens du 17/07/2006

mark ongle de pouce"J'adore quand vous faites semblant de savoir de quoi vous parlez." C'est comme ça qu'on l'aime Eolas, au bûcher les mécréants ! (étiquettes : )

blogmarks.net

dimanche 16 juillet 2006

Liens du 16/07/2006

mark ongle de pouceLa cabale peut prendre fin. J'ai changé l'étiquette "synchronisation" en "publication", car peut-on parler de synchronisation quand on n'a pas un minimum de bidirectionnalité ? De toute façon, quelqu'un s'en sert de ces étiquettes ? Comme dans la réalité, l'étiquette virtuelle sert avant tout à donner un prix et à transmettre une information qu'on ne lit jamais (et qu'on ne lie jamais, mais c'est un autre problème). (étiquettes : )
mark ongle de pouceLa coquille n'est pas morte. (étiquettes : )

blogmarks.net

samedi 15 juillet 2006

Liens du 15/07/2006

mark ongle de pouceLa coquille n'est pas morte. (étiquettes : )

blogmarks.net

dimanche 11 juin 2006

Spéciale dédicace pour Pierre

Ou comment faire pleurer un chtit' n'enfant, pour notre plus grand plaisir :

mercredi 10 mai 2006

Picasa 2

Google a sorti récemment la version 2 de Picasa, logiciel qui permet d'organiser et retoucher ses photos. Les points positifs et les points négatifs.

  • + très rapide
  • - pas d'assistance à la saisie quand on ajoute une étiquette à une photo (c'est limite -2.0 ça)
  • - la vue chronologique et son changement de résolution sont toujours aussi moche
  • - impossible de ne pas grouper par dossier dans les résultats de recherche
  • - impossible de sélectionner des photos dans plusieurs dossiers différents dans les résultats de recherche
  • - la liste de programmes dans "Ouvrir avec..." est stupéfiante, et malheureusement non modifiable
  • - le glisser-déposer ne fonctionne pas depuis la zone de sélection temporaire (en bas à droite)
  • - impossible de zoomer la photo pour utiliser la correction des yeux-rouges

vendredi 21 avril 2006

Demain

Narita nous voilà, et puis Tôkyô, Nagoya et Kyôto, ça devrait suffire pour une première visite chez les autres bridés de l'autre côté de la mer de Chine. Un silence radio d'une grosse semaine est donc à prévoir, je ne sais pas trop s'ils ont le net là-bas :-)

Vous êtes encore là ?

Hé ho c'est fini, c'est par là que ça se passe maintenant !

jeudi 20 avril 2006

Le pas commence à être franchi

Ca y est, après près de deux ans d'interrogations et de faux départs, je pars de freeroller.net jroller.net jroller.com. Parmi les raisons, l'état de délabrement de la plateforme, et puis une certaine inadéquation avec les blogs environnant, écrivant désormais en français et ne parlant plus de Java.

Les posts concernant Java resteront là-bas, sans doute avec le post par an sur PHP... ou alors doublement posté : à voir. Commence maintenant la lourde tâche de rapatrier les quelques postes écrits pendant ces trois dernières années et demi. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en eux mais... et puis ça me donnera l'occasion de corriger les fautes, reconvertir les dégâts de conversion ASCII/UTF-8, et peut-être de rajouter des liens.

Un mot sur le logiciel qui fait tourner désormais ce blog : pointClair. J'ai été surpris en découvrant que ce n'était pas un logiciel de blog ! Et oui, pas de "éditer cette page", à la place une interface d'administration dans laquelle il faut rechercher son billet. Et comme pour Emacs, il ne prend son sens que dans la chasse aux extensions. Il reste donc du travail, beaucoup de travail, tout ça pour un misérable blog.

mercredi 19 avril 2006

Vers l'infini et au-delà

Tchou tchou

lundi 17 avril 2006

Liens du 18/04/2006

"Qu'on fasse donc le véritable bilan de cette crise du CPE et on verra qu'elle pose de façon extrême, de façon paroxystique, la question de l'existence de la France, de sa survivance dans le monde qui s'avance, ce monde des sociétés anonymes et des personnes jetables, ce monde des politiciens sans foi ni loi, ce monde de la plus grande matérialité et de l'éradication des valeurs et de l'esprit." (étiquettes : )

blogmarks.net

samedi 15 avril 2006

Liens du 16/04/2006

Michel Thiollière, bon larbin libéral, nous propose plein de nouveaux amendements pour le projet de loi DADVSI. L'ironie dans l'histoire est qu'il est le rapporteur de la Commission des Affaires Culturelles du Sénat. Personnellement j'aimerais le lire "affaires CULTURELLES", mais lui semble préférer "AFFAIRES culturelles". Comme régulièrement chez un UMP, il a visiblement du mal à prendre en compte que la société ne se restreint pas aux sociétés. (étiquettes : )

blogmarks.net

- page 2 de 15 -