A A A i

billet précédent :: billet suivant

Liens du 16/11/2011

mark ongle de pouce

Frédéric Beigbeder : Vous ne croyez pas que ça l'emmerderait Rimbaud, d'être dans la même typo que Katherine Pancol?

François Bon : On est complètement d'accord sur le fait que le livre numérique n'est qu'une projection transitoire et bâtarde. L'enjeu, c'est le Web.

Si l'enjeu c'est le Web... mais arrêtons de parler du livre alors !

(étiquettes : )
mark ongle de pouce

Frédéric Beigbeder : Vous ne trouvez pas que c'est dommage de ne pas sortir de chez soi ? Quand on télécharge, c'est pour rester à la maison, alors qu'un libraire, c'est un endroit, avec des êtres humains, vivants, qu'on peut toucher ! C'est quand même mieux de caresser des gens que des écrans !

François Bon. Je n'y crois pas.

Ça y est, je crois que j'ai compris François Bon : c'est juste un sociopathe. Je trouvais ça bizarre aussi quelqu'un qui écrit des phrases dans une grammaire appelant à une lecture mécanique.

(étiquettes : )
mark ongle de pouce

As our technology becomes more humanely designed, subjective factors outweigh objective ones. Subjective factors can’t be assigned neat little numbers ranging from 1-10.

Nous dit le blaireau qui répète constamment que l'iPad est objectivement de manière mesurable meilleur que le reste.

(étiquettes : )
mark ongle de pouce

This film is recommended for ages ten and up. N.B. Brief scene of a man smoking, and of an adult slapping a child.

W00t!

http://www.forumdesimages.fr/Festivals-et-evenements/Carrefour-de-l-animation/A-Letter-to-Momo (étiquettes : )
mark ongle de pouce

Autant dire, une pratique que l’on pensait disparue pour les dernières nouveautés des grandes maisons. Espérons que la maison centenaire va rapidement rectifier son fichier et proposer une mise à jour à ses clients (un processus simple à mettre en oeuvre sur l’iBookstore et le Kindle Store).

L’influence des teams pirates est indéniable, surtout dans un marché encore embryonnaire. Face à une offre de contenu encore limitée et parfois de piètre qualité (nous ne manquerons pas de revenir sur cette question), l’offre illégale est souvent de bien meilleure qualité.

Une fois de plus, de pire que les grands éditeurs on ne trouve que ceux qui ne leur voient aucune qualité. Si ebouquin ne voit pas l'offre, pourquoi ne citent-ils dans cet article que les deux "supermarchés de la culture" qui ne sont pas particulièrement connus ni pour leur ouverture ni pour leurs efforts (autre que ceux, visiblement payant, pour s'auto-désigner "passage obligé"). Une chose est sûre, avec une contre-offensive de ce niveau, nul besoin de dresser de défenses.

(étiquettes : )

blogmarks.net(Weblogging, 2011/11/16 12:50) lien permanent

Les commentaires pour ce billet sont fermés.


qui est

nom : Damien Bonvillain
courriel : kame à cinemasie.com
bloggercode:
B9 D+ T+ K S F I- O X+ E- L- C-- Y1 R+ W- P+ M5 N-- N+
un peu plus : Google Whoring tortue

Messagerie instantanée

    les koms

    m'enfin

    Quant à mes invectives imaginaires, je vous laisse chercher un endroit adéquat pour les ranger. Elles craignent la lumière, si vous voulez une piste.
    Lien associé
    Eolas - « Aimez moi, c'est un ordre. »

    les bons vieux


    archives

    « novembre 2011 »
    lunmarmerjeuvensamdim
    123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930

    XML RSS 2.0 XML RSS 2.0 commentaires A A A i

    liens

    allégeance

    Blog sans chat

    colophon

    Propulsé par pointClairMerci à la caféineDevelopment with EmacsBadges from GTMcKnightFreeListed on BlogSharesGeoURL