Comparatif Chine/Japon, partie 2

Et oui, c'est la suite de la partie 1, encore 23 comparaisons futiles.

  1. Au Japon dans les escalators, on serre à gauche, comme ça si quelqu'un est pressé il passe à droite. En Chine, on se met où on veut, parce que si quelqu'un est pressé il jouera des coudes de toute façon, qu'on soit rangé ou pas.
  2. Au Japon ils aiment les petites voitures, parce que les grosses sont largement plus taxées. En Chine on préfère les grosses voitures, en particulier à Shanghaï on est très friand de 4x4, même si le dénivellé maximum dans la ville doit être de trente centimètres pour cinquante mètres.
  3. Au Japon ils savent dire en anglais : "hello", "...", "sold out". En Chine ils savent dire en anglais : "watch?", "bag?", "dividi?", "shoes?".
  4. Au Japon certains portent la barbe, d'autres la moustache, et d'autres se rasent. En Chine ils aiment acheter le dernier rasoir électrique Philips ou Panasonic, mais on se demande bien à quoi ça peut leur servir.
  5. Au Japon quand ils font des travaux, ils mettent des palissades à roulette autour du lieu en question, avec des dessins de bonshommes badgés d'une croix verte qui sourient et expliquent que pour sa sécurité il faut passer ailleurs. En Chine, ça dépend des travaux. Si c'est sur une route, la camionette s'arrête au milieu de la route et le travail commence. Si c'est la construction d'un bâtiment, il suffit de suivre l'odeur d'urine pour voir comment ça se passe (attention à ne pas confondre avec les toilettes publiques). Si c'est de la destruction, il suffit de repérer là où l'air est moins transparent qu'ailleurs, on tombe alors en général sur un mur de briquettes monté en une nuit l'avant-veille, mais qui a l'air d'avoir dix ans.
  6. Au Japon dans les magasins, on est accueilli avec le sourire à toute heure. En Chine, il vaut mieux éviter l'heure de la sieste, l'heure du déjeuner, l'heure du dîner, l'heure de la livraison, l'heure à laquelle les potes viennent taper la discute, l'heure du coup de barre...
  7. Au Japon on traverse quand le petit bonhomme est vert sur les passages cloutés. En Chine, si on se trouve sur les passages cloutés à moitié effacés quand le feu pour piétons est vert, on appelle ça une heureuse coïncidence.
  8. Au Japon on trouve des projets d'avenir. En Chine, l'avenir s'arrête en 2008 à Pékin et en 2010 à Shanghaï.

Commentaires

1. Le mercredi 10 mai 2006, 08:07 par Pierre BGT

Ne pas vouloir en faire trop! ne pas ! ne pas! Commentaire du 7ième numéro, ne pas donner à toi mon accord.

2. Le mercredi 10 mai 2006, 08:17 par Damien B
Je vois que l'apprentissage du chinois impacte fort sur ta grammaire :-)
3. Le mercredi 10 mai 2006, 13:24 par Florent

Elles sont bien moches ces voitures ! Je pensais que le Wagon R+ était une abération en matière de design automobile, mais non ! Les japonais en ont plein de semblables dans leurs placards !
Entre les grosses merdes et les merdes miniatures, mon coeurs balances...

4. Le mercredi 10 mai 2006, 18:41 par Damien B

Qu'est-ce-qu'il ne faut pas lire ! Elle n'est pas magnifique cette voitu www.cynicalturtle.net/vis... ? De retour en France je m'achète une Honda, na.

5. Le mercredi 10 mai 2006, 23:04 par Alexouille

Voitue, voitue !!!!

6. Le dimanche 14 mai 2006, 20:31 par RCerise

Ouaaa! Je retrouve la chine! C'est tellement vrai! (soupir mélancolique)

7. Le dimanche 6 juillet 2008, 23:58 par raptor

Vu la description de la Chine, je connais vu que ça se rapproche bcp de Paris.
Par contre le Japon j'ai testé le mois dernier... comment c'est appréciable, c propre, y'a le tri sélectif dans la rue, respect des autres, politesse, les gens serviables. 1er jour en France, un mec au feu rouge en voiture sort un paquet de j'sais pas quoi, prend le contenu le met dans sa bouche et jete le paquet vide par sa fenetre par terre en plein milieu de la rue... retour rapide à la réalité de mon pays!