La SNCF 2.0 parle aux Grands Voyageurs

A l'occasion du lancement de sa nouvelle gamme tarifaire, la SNCF s'est fendue d'un courrier aux clients Grand Voyageur (le programme de "fidélisation", aucune réduction, mais un gain de points à transformer en voyages gratuits). Un double objectif dans ce courrier :

  • rassurer les clients fidèles
  • montrer que la SNCF est une entreprise 2.0

Pour rassurer les clients Grand Voyageur, c'est simple : rien ne change, à part de légères modifications dans le barème des points. Pour la partie 2.0, c'est simple, à l'instar de Netvibes, Webwag (le web qui remue la queue) ou encore Facebook (un bouquin dans ta face et peut-être apprendras-tu à lire), la SNCF innove de manière innovante en créant ses tarifs nouveaux. C'est un des mot-clefs du dossier de presse (je graisse) :

Forte d’une progression de trafic continue et soutenue depuis 10 ans, la Branche Voyageurs France Europe innove en créant une offre spécialement dédiée à la clientèle professionnelle, et en élargissant l’accès aux prix réduits à ses clients loisir.

Cette phrase est d'ailleurs véritablement clef dans la présentation de l'offre ; on distingue désormais deux clientèles : les professionnels et les loisirs. Qu'est-ce qu'un professionnel au sens de la SNCF ? C'est tout simplement quelqu'un qui achète le ticket au tarif professionel. C'est tout. Car les tickets ont désormais deux tarifs. Comme le dit la brochure :

...

Rien de concret dans la brochure... c'est un exercice de communication, il ne faut pas trop en demander non plus. Comparons les tarifs avant / après.

TrajetAncien tarifNouveau               Innovant               Créatif                2.0               Disruptif Tarif ProNouveau                Innovant                Créatif                2.0                Disruptif Tarif Loisir
Paris/Marseille76,80€78,80€48,00€
Paris/Nantes54,00€56,00€?€
Paris/Lyon59,90€61,90€?€

Le Nouveau Tarif Innovant Loisir est à l'heure actuelle difficile à déterminer, vu que la SNCF ne met plus depuis longtemps à disposition du public de grilles tarifaires complètes. On notera par ailleurs que dans un sublime tour de passe-passe, la tarification Prem's devient la Nouvelle Tarification Innovante Loisir Prem's : concrètement, quand la SNCF donne un tarif Loisir, elle ne donne qu'une fourchette, qui inclut la tarification Prem's qui était auparavant très distinctement séparée. Par exemple, pour Lille/Lyon, le tarif annoncé en Loisir est entre 22€ et... 93,80€, soit quasiment 4,5 fois plus que le tarif minimal (ancien Prem's si vous avez suivi).

Le tarif Pro apparaît magiquement à 2€ de plus que l'ancien tarif normal : c'est normal, derrière, c'est la même chose. La SNCF dit : Pro = Loisir + Services Pro, les Services Pro étant :

  • les conditions d'échange et de remboursement qui s'appliquaient à l'ancien tarif normal
  • des bornes et des guichets qui seront "dédiés" (les agents SNCF vous refouleront-ils parce que vous êtes allés dans la file la plus courte ?)
  • l'"Accès Dernières Minutes", qui permet de prendre le train immédiatement précédent ou suivant celui pour lequel vous avez réservé, sans garantie de place assise (ce qui était auparavant négocié avec le contrôleur en lui affirmant qu'"aux guichets ils m'ont dit que c'était bon")

Des services Pro très limités en terme de deuxzéroïtude, d'innovation quoi, les 2€ d'augmentation serviront donc vraisemblablement à payer la campagne de publicité pour la nouvelle tarification. LA grande nouveauté donc, puisqu'il y en a une, et celle de l'introduction du tarif Loisir Normal, dit "tarif du logisticien", ce qui, avouons-le, n'est pas très glamour. L'objectif est simple pour la SNCF : réduire l'incertitude sur le taux de remplissage des trains. A la clef, on trouve deux gains, dont le premier est annoncé par la SNCF : augmenter le taux de remplissage des trains, par une incitation à déclarer les désistements plus tôt (billet échangeable ou remboursable gratuitement seulement jusqu'à la veille du départ). Et le deuxième, qui est un gain sur la flexibilité de la composition des rames, ce qui in fine, permet de réduire le temps où un wagon va être déplacé à vide pour les besoins de réorganisation ou de maintenance. Le deuxième gain est évidemment peu important pour les TGV, ou la seule flexibilité de ce point de vue est de partir en rame simple ou en rames jumelées.

En conclusion, beaucoup de bruit pour monter en épingle le tarif Pro pour les pros du voyage, alors qu'il correspond à l'ancien voyageur normal, et un tarif Loisir montré comme la normalité mais qui est en fait la nouveauté. Si avec ça ils n'arrivent pas à nous bloquer les gares de voyageurs hagards le jour des grands départs, c'est qu'ils auront raté l'appel à la flashmob. Ah oui, et les Grands Voyageurs dans tout ça ? Rien en fait, mais la communication faite autour des nouveaux tarifs est telle qu'il faut les informer qu'en fait ça ne change rien. Ah si, il est fortement incité à ne pas acheter de billets au tarif Loisir sous peine de ne jamais gagner suffisamment de points pour que sa carte Grand Voyageur ait un sens.

Commentaires

1. Le jeudi 13 septembre 2007, 12:44 par So'

Ouais, j'ai bien reçu ce petit courrier... bossant dans la comm', je lis ces torchons avec beaucoup plus de recul qu'auparavant (quand je les lis...).
Et puis l'autre jour, dans les toilettes d'un pub parisien avec Tiph et Zap, j'ai rigolé toute seule sur ma cuvette :
IdZap, convival hehe, c'est mal le connaître !

2. Le vendredi 14 septembre 2007, 05:08 par dda

En voilà un usage intéressant de marquee... Ça faisait bien longtemps que j'en n'avais pas vu !

3. Le vendredi 14 septembre 2007, 09:25 par Damien B

Mon lectorat, bien que réduit, est connoisseur, j'apprécie :-)

4. Le samedi 15 septembre 2007, 20:47 par Maxime

Tu as surtout oublié de préciser que la SNCF copie finalement ce qui se fait par les compagnies aériennes, et de plus en plus. Je me souviens encore du temps où la réservation était facultative et payante...

Au final, la SNCF se place en concurrent voyagiste, entre l'avion et le bus (ce qui est un peu le souhait et le but visé par l'Europe). Soit. Mais qu'on ne vienne donc plus nous la présenter comme un service public alors. Avec cette nouvelle tarification qui cherche à augmenter les taux de remplissage (donc de faire circuler moins de trains -donc moins de choix d'horaires- pour faire voyager autant de monde), ce n'est plus un service public. Elle raisone comme n'importe quelle entreprise privée, ce qu'elle est d'ailleurs devenue.

Quand à moi, bien que je ne vive plus vraiment en France, ne peut pas pouvoir prendre n'importe quel train sans réservation, ça freine largement mon envie de le prendre. Avant je détestais l'avion pour ça justement, maintenant que ça fonctionne tout pareil...

5. Le samedi 15 septembre 2007, 23:00 par Damien B

Eolas le pointait récemment dans ses commentaires (mais depuis il est passé à Comback donc je ne les lis plus) : la mission de service public ne repose apparemment que sur les réseaux TER, Corail à réservation facultative (i.e. hors Téoz et Luna) et autres réseaux locaux, qui sont démantelés petit à petit, sans atermoiement de nos gouvernants (en même temps, ont-ils seulement le choix comme dirait La Lettre Volée ?)

Pour l'aspect "concurrent voyagiste", le site voyages-sncf l'annonce haut et fort avec son comparateur de prix intégré (forcément objectif). Mais c'est vrai qu'ils peuvent se permettrent de se comparer à l'avion sur certains trajets, RFF a quand même un très beau réseau Grande Vitesse (construit avec nos impôts).

6. Le mardi 18 septembre 2007, 10:26 par Zap

Un beau réseau où il est impossible de poser un gazoduc dessous d'ailleurs. Sinon engueulade en gare d'Aix hier car je ne m'étais pas pointé en avance avec mon billet IDTGV Zen. Je m'étais posé sur le quai, comme ça, sans badger, le con... le malotru... Et après la leçon de morale du gilet rouge j'étais moins Zen, malgré le nom de ma voiture. Et j'ai piqué un autocollant IDZAP pour décorer mon nouvel appart façon BOBO2.0
Et puis le corail c'est Lunéa. Une marque, cela se respecte.

7. Le mardi 18 septembre 2007, 10:39 par Damien B

Tout Corail n'est pas Lunéa, mais je veux bien dire Corail Lunéa pour te faire plaisir :-)

8. Le jeudi 1 novembre 2007, 12:51 par Héloïm sinclair

La nouvelle campagne de l’offre pro me laisse un goût amer. Et vous ? Que provoque ce « qui ne gare pas assez vite sa voiture rate son tgv, rate sa réunion, rate son augmentation, rate sa carrière, rate sa vie … ». Le tout en majuscule svp, avec en cliché un urbain stressé qui va bigrement apprécier sa place de parking réservée, pour ne pas rater sa vie. Mais enfin, ce Luc de la légende ferroviaire, est-il représentatif de mes voisins de wagon ? Ces communicants pensent ils vraiment ce qu’ils écrivent ? Comment peut-on prétendre qu’un tgv raté va vous faire rater votre carrière et votre vie ? Faut-il matraquer les petits soldats du capitalisme qui voyagent en 1ère et usent leur fond de culotes dans les salons grands voyageurs, à coup de propagande ultralibérale pour les attirer ? La Sncf est-elle devenue un porte-voix de l’idéologie droitière ? N’y aura-t-il pas un effet boomerang au prochain jour de grève, de la part de ces mêmes voyageurs qui ne voudront pas rater leur vie à cause des trains bloqués en gare ?



Avalant plus de 25 000 kilomètres de rail par an, de réunions en groupes de travail et colloques, je rate quelques fois mon train. Je peste devant ces bornes à billets assaillies de voyageurs du week-end, habitué à prendre le tgv comme un rer. Je comprends les revendications de ces cheminots qui bloquent quelques fois le flux des circulations ferroviaires, générant une belle pagaille et une réorganisation ponctuelle du travail des gens du privé pour l’occasion. Est-il liquidé, ce temps où « ne pas gâcher sa vie à la gagner » fleurissait sur les murs ? Pourquoi la saison est-elle à monter les gens ordinaires les uns contres les autres ? Dénonçant des « privilégiés » fort modestes pour mieux écarter de la lumière, les délits d’initiés massifs d’EADS, la caisse noire de l’UIMM de 600 M€ destinée en autre à corrompre (syndicalistes et politiques), le cumul de Copé, les trafics d’influences, … ?

Comme client « très grand voyageur », dois-je accepter sans protester cette pub de la Sncf au service de l’idéologie droitière, qui plus est payée avec l’augmentation de mon billet de quelques euros ?

9. Le vendredi 14 décembre 2007, 19:19 par cerise

bonsoir
je suis surprise de voir vos messages ... l'offre pro n'est autre que l'ancien abonnement fréquence que les professionnels ont toujours acheté ou bien les voyageurs lamda - comme vous et moi - qui font au moins deux voyages par mois
2 euros de plus ? et alors ? je vous signale quand meme que si vous aviez lu tous les courriers pour 2 euros de plus le crédit des S'Miles est quand meme 2 fois supérieur - ils créditent maintenant à 4 ou 5 S'Miles (selon 1ère ou 2nde classe) pour 1 euros dépensé - et puis excusez moi mais avec l'achat d'un seul coupon fréquence alors que je venais d'acheter ma carte grand voyageur je me suis retrouvée très grand voyageur et j'ai pu voyager avec les primes
Il est bien connu que les français sont raleurs
quoiqu'ils mettront en place vous critiquerez toujours
pour info ma mère voyage en loisir, ma fille en loisir, mon fils en loisir - ils ont 3 cartes différentes et oui les tarifs varient car si vous aviez bien lu la aussi c'est "plus on commande tot moins on paye" et le cumul de s'miles sur leurs cartes gratuites est intéressant
alors bon sang de temps en temps faites marcher vos méninges et arrêtez de vous plaindre!
il est certain que les modifications ne plairont jamais à tout le monde mais il faut arrêter de bouffer de la sncf à toutes les sauces et pour rien ! je suis comme vous je les ai maudits pendant les grèves mais si vous vous faisiez grève vous seriez bien contents qu'on vous soutienne
oui leur campagne de pub est peut etre nulle mais tournez vous vers vos écrans de télé vous les trouvez mieux les pubs ? ah oui celles des bagnoles vous conviennent ? ca ne m'étonne pas !

10. Le vendredi 14 décembre 2007, 21:25 par Damien B
Très chère Cerise :
  • l'offre Pro n'a rien à voir avec la carte Fréquence Plus, ne ramenez pas ça là-dedans
  • plus que l'appréciation du S'Miles sur l'offre Pro, c'est la dépréciation sur l'offre Loisir qui est notable, mais que vous semblez très apprécier
D'ailleurs, pour vous prouver que je lis tous les courriers, voici donc ce que toute votre famille apprécie : pour le même voyage, si vous le prenez en Pro, il vous rapporte 154 points, et donc votre famille se roule de plaisir de recevoir 5 points en payant le billet en Prem's (pardon, Nouveau Tarif Loisir Prem's). Permettez-moi de vous citer pour la fin :
je suis comme vous je les ai maudits pendant les grèves
Désolé, je ne suis pas comme vous, je ne les ai pas maudit pendant les grèves.

oui leur campagne de pub est peut etre nulle mais tournez vous vers vos écrans de télé vous les trouvez mieux les pubs ?
Désolé, les pubs à la télé je zappe personellement. A mon tour de faire des grandes généralités sur les français. Oui, c'est bien connu, les français ne mettent jamais de majuscules dans leurs textes, et quand ils élèvent la voix, c'est toujours sous le couvert de l'anonymat. Oui, les français sont bourrés de préjugés, et ils les projettent sur l'autre, l'autre qui à tord (et le tord tue), mais dont l'erreur est comprise car on "partage tous les mêmes travers". Et maintenant, s'il-vous-plait chère cerise (j'enlève la majuscule, après tout vous l'écrivez comme ça), faites un effort, je sais que c'est difficile moi aussi yada yada, faites un effort : lisez ce que j'ai écrit, et ESSAYEZ DEUX MINUTES DE COMPRENDRE CE QUI EST ECRIT SANS PROJETER VOS PREJUGES A DEUX BALLES DESSUS. Car voyez-vous, je n'ai pas non plus dit que leur campagne de pub était nulle, j'ai uniquement dit qu'elle n'informait pas le client de la SNCF.

11. Le dimanche 30 décembre 2007, 20:32 par cerise

encore un qui sait tout et autour de qui tout doit tourner ...
désolée mais je n'adhère pas à vos remarques
et je maintiens ce que j'ai dit : renseignez vous correctement avant de prendre vos billets

au fait la aussi erreur : l'offre pro est très associée aux coupons Fréquence hé oui !!

vous vous renseignez auprès de quelle gare ? vous devriez changer ils manquent d'informations !

et vous ne les avez pas maudits pendant les grèves ? quelle chance !!

pas la peine de me répondre cher voyageur fidèle et obéissant : je n'aime pas les gens qui critiquent sans avoir essayé et sans avoir testé quelques semaines avant de dire que tel ou tel produit "est bon à rien"

bon voyage moi en tous les cas
et j'ai trouvé d'autrse sites ou sur le même sujet (et d'autres d'ailleurs) la discussion est plus ouverte et bien plus constructive
les aspects négatifs y sont bien abordés et sans la haine qui vous habite

12. Le dimanche 30 décembre 2007, 23:03 par Damien B

Madame (ou monsieur), pour discuter, le principe est d'être plusieurs. Si vous ne lisez pas l'article initial, et ne lisez pas non plus la réponse, vous êtes bien seule(), et je vois pas comment vous espérez un jour arriver à être constructive(f).

13. Le dimanche 30 décembre 2007, 23:11 par Damien B

Rions un peu, on est dimanche :
> mais je n'adhère pas à vos remarques

Ha ben je ne suis pas d'accord avec votre désaccord. Et je vais expliquer mon désaccord comme vous le faites : . Voilà.

> au fait la aussi erreur : l'offre pro est très
> associée aux coupons Fréquence hé oui !!

Ha ben non, hé non !!
Qu'est-ce-qu'on est constructif hein ? Même si Fréquence requiert Pro pour avoir un sens, l'inverse est faux.

> vous vous renseignez auprès de quelle gare ?

On rappellera que le sujet de l'article initial est la discussion autour de l'information envoyée par courrier par la SNCF aux Grands Voyageurs. Ironique non ?

> et vous ne les avez pas maudits pendant les
> grèves ? quelle chance !!

Ne pas maudire quelqu'un est une chance ? Le fait de maudire est lié au hasard, d'où la notion de chance / malchance ?

> je n'aime pas les gens qui critiquent sans avoir
> essayé

Mais j'ai parfaitement testé ce courrier de la SNCF... par contre, vous n'avez toujours visiblement pas essayé de me lire avant de critiquer :-D

14. Le jeudi 3 janvier 2008, 09:24 par Zap

Ce qu'elle prend dans la poire la Cerise !

PS : j'ai le droit de faire des jeux de mot pourris sur les prénoms à la con, j'ai un abonnement fréquence, une carte grand voyageur le club (pas la rouge bande de 1.0, la grise !), je ne rate jamais les trains, mon grand-père était chef de gare, j'ai un TGV Lego, je connais Guillaume Pépy, je suis le dieu du rail en fait !

PPS : on peut très bien acheter un billet PRO sans carte fréquence...

15. Le lundi 7 janvier 2008, 11:29 par So'

Zap, un gréviste déguisé en GDFien ? :D

La discussion continue ailleurs

1. Le mercredi 5 août 2009, 00:29 par La Tortue Cynique / The Cynical Turtle

SNCF : à nous de vous faire détester le commerce

La SNCF. L'évocation de ce nom éveille en moi le frisson de la plongée dans l'abyssale médiocrité de que les commerciaux peuvent produire de pire. De la disparition d'une grille tarifaire lisible à l'inanité du pire site e-commerce français :...

URL de rétrolien : http://www.cynicalturtle.net/kame/trackback/266

Fil des commentaires de ce billet