La grève, c'est tektonant

Ca et là, on rencontre de violentes diatribes contre les mouvements de grèves, qui seraient des attaques honteuses à l'égalitarisme, dans un mouvement insultant d'exhibitionisme de privilèges indus. Alors rappelons la base fondamentale du libéralisme (voire même du libertarianisme (à vos souhaits)) : le contrat. Et un contrat c'est quoi ? Des obligations réciproques entre les contractants, avec en particulier des règles diverses, concernant entre autre l'évolution de la relation contractuelle, pouvant aller jusqu'à la fin de cette relation : la rupture.

Alors que demandent réellement les anti-grévistes ? Tout simplement qu'une partie des contractants ne respectent pas le contrat, au nom d'une légitimité supérieure, celle de l'Etat. Ceci, c'est tout simplement la définition du fascisme. On pourrait rétorquer qu'ils demandent à ce que les contractants renoncent d'eux-même à ce qui est contractuellement prévu (pour le bien des autres), et pas une modification arbitraire du contrat. D'être comme eux en fait : ils n'habitent pas à plus d'un quart d'heure de temps de transport de leur lieu de travail, ils ne fraudent pas, ils ne mentent pas à leur client, et ils donnent tous 80% de leur salaire après impôt aux oeuvres caritatives pour rétablir l'équilibre des revenus dans le monde. Et ils n'achète rien en provenance de Chine non plus, car cela se fait au détriment du niveau de vie des pays d'Amérique du Sud, d'Afrique et du sud-est asiatique. Voilà, ils n'ont pas de tentations fascisantes, ce sont juste des gens qui vivent égalitarisme, et qui souhaiteraient (mais attention, c'est un souhait, pas une volonté) que les privilégiés honteux fassent de même.

Alors que reste-t-il en face du fascisme des pseudo-libéraux ? Can1 : "Je prends la main". JL : "Je suis mal rasé, j'ai les cheveux longs et des manières brutales...". Can1 : "un joueur de rugby ?". JL : "La main passe. Top. Drapé de rouge et lançant...". Can2 : "un sparte ?". JL : "La main passe. Top. Drapé de rouge et lançant des slogans à l'humour douteux et à la logique lumpienne, je suis, je suis...". Can1 : "un étudiant ?". JL : "Ouui !". Et là donc le pseudo-libéral conceptuellement fasciste se retrouve en opposition frontale à l'étudiant plus anarchiste que socialiste, et qu'est-ce que l'anarcho-capitalisme sinon le rêve de tous les filiofriedmaniens, le libéralisme ultime ?

Alors que peut-on faire contre ces erremenents de la pensée et de la culture ? L'université n'est évidemment pas la bonne réponse, vu que c'est un peu tard. Mais bon, l'ambition dans le secondaire semble d'être de proposer un maximum d'options d'ouverture d'esprit, pas vraiment d'avoir un esprit.

Commentaires

1. Le mercredi 14 novembre 2007, 10:18 par Florent

Lorsque tu as signé ton contrat de travail, était-il précisé que tu travaillerais 40 annuité pour obtenir une retraite pleine ?

2. Le mercredi 14 novembre 2007, 10:19 par Florent

Et annuité, ça prend un 's', surtout lorsqu'il y en a 40 :-)

3. Le mercredi 14 novembre 2007, 10:59 par Damien B

D'abord, pourquoi restreins-tu à l'aspect contrat de travail ? Et pour répondre à ta question, je t'invite à revoir les relations entre le contrat de travail, le code du travail et le code de la sécurité sociale (indice : commence par l'article L122-14-13 du code du travail).

4. Le mercredi 14 novembre 2007, 11:56 par So'

Je ne suis pas d'accord. Surtout pas quand on parle de fascisme, c'est trop facile de sortir les grands mots.

5. Le mercredi 14 novembre 2007, 12:52 par Damien B

Les grands mots ? Comme "prise d'otages" par exemple ?

6. Le mercredi 14 novembre 2007, 13:38 par Florent

J'imagine bien la situation :
* la vitesse maximale en ville passe de 60 à 50, pour les nouveaux titulaires du permis de conduire seulement. Les autres ont signé un contrat à 60.
* la peine de mort est abolie, mais pas pour les condamnées pré-81. Dommage, il s'en est fallu de quelques mois seulement.

Les "contrats" changent, les droits avec. Et pas seulement pour les agents des transports publics...

7. Le mercredi 14 novembre 2007, 14:18 par So'

Ah non, moi je ne l'utilise pas.
Et puis même ce mot est moins grand et surtout pas aussi insultant que le mot 'fascisme'.

8. Le mercredi 14 novembre 2007, 15:14 par Damien B

> J'imagine bien la situation

Visiblement non, tu n'as pas du bien lire :-D

> Les "contrats" changent, les droits avec.

Pas besoin de guillemets à contrat. Et les modalités pour changer un contrat sont dans le contrat ou le droit supérieur, cf. prose. Tu nous fais ta Tif ?

9. Le mercredi 14 novembre 2007, 15:21 par Damien B

> Et puis même ce mot est moins grand et surtout pas
> aussi insultant que le mot 'fascisme'.

Ce n'est pas insultant 'fascisme', c'est une doctrine. Après on assume plus ou moins de suivre cette doctrine. Quand par exemple on lance des réformes parce que "l'Etat est en faillite", du point de vue doctrinal, c'est du fascisme.

Et si on repart à la base :
> Je ne suis pas d'accord.

Sur quoi ? Sur le principe du contrat ? Sur le fait que le libéralisme implique le respect des contrats des autres ? Sur l'anarcho-capitalisme en tant que libéralisme ultime ?

10. Le mercredi 14 novembre 2007, 15:23 par Damien B

> Quand par exemple on lance des réformes parce que
> "l'Etat est en faillite", du point de vue
> doctrinal, c'est du fascisme.

Une ellipse se cache dans la phrase ci-dessus, sauras-tu la trouver ?

11. Le mercredi 14 novembre 2007, 15:49 par Damien B

Et en bonus, des précisions (il faut bien que quelqu'un soit un peu précis dans ces commentaires) :
- pour la peine de mort, la loi n'était pas rétroactive, mais le problème ne se posait va, vu que la résurrection n'est pas un droit dans le dispositif légal français
- pour la vitesse maximale, je vous invite à relire l'article 1 de la constitution

12. Le mercredi 14 novembre 2007, 17:51 par So'

La peine de port consiste en quoi ? ;) Sois plus précis hihi

13. Le mercredi 14 novembre 2007, 19:09 par Damien B

Quoi ? :-D

14. Le jeudi 15 novembre 2007, 09:44 par So'

Grrrr, c'est pas juuuuste !

15. Le jeudi 15 novembre 2007, 11:23 par Tif

Quoi, Florent fait sa Tif? Le rapport avec moi s'il te plaît? Restons préçis.

16. Le jeudi 15 novembre 2007, 11:54 par Damien B

Bah il lit à moitié :-)

17. Le jeudi 15 novembre 2007, 19:32 par Tif

Je lis toujours tout!

18. Le jeudi 15 novembre 2007, 22:41 par Zap

Florent fait sa Tif ? Il porte des jeans à pattes d'ef avec des Stan Smith pieds apparants ? Il remonte donc dans mon estime.

19. Le vendredi 16 novembre 2007, 02:29 par Tif

Déjà, je ne porte pas des jeans à pattes d'eph. Ensuite, mes stan smith ne sont pas bousillées à ce point là. Et en plus, tu détestes ça!