Affordance trompeuse : LA DATA

En 1874 Émile Baudot crée un code sur 5 bits pour la télétransmission afin d'être plus efficace que le code Morse. Ce codage permet de représenter les lettres majuscules, les chiffres, la ponctuation… c'est le début du monde de LA DATA. Un point fascinant du monde de LA DATA est ce besoin de REVENIR A DES MAJUSCULES SANS ACCENTS POUR S'EXPRIMER. Le monde de LA DATA EST UN MONDE BRUYANT.

La mode autour de ce vocabulaire est très intéressante, car elle montre deux points de vue différents entre la francophonie et les outres (outre-Manche, outre-Atlantique). L'idée principale convoyée par les dénominations anglaises est toujours celle du calcul : dans computing science, le premier mot a la même racine latine que le mot français computer, c'est-à-dire computare, calculer. Dans software engineering, le premier mot a été créé en opposition au hardware, au matériel : on continue de parler de l'outil, toujours pas de des données.

En vocabulaire anglais, il est donc nécessaire de remettre en avant la donnée, ou comme on dit en Français de la Tech, de remettre en avant LA DATA. En vocabulaire français par contre, on va parler d'informatique depuis le début de la diffusion des ordinateur dans les années 60 (qui ne sont que des calculateurs pour le coup), c'est-à-dire de la science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l'information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines technique, économique et social.

Cela fait donc plus d'un demi-siècle qu'en vocabulaire français on a considéré que LA DATA était la partie fondamentale de notre activité, et qu'en deuxième position arrivait la problématique du calcul automatisé. L'utilisation sans réserve de LA DATA dans nos contrées est donc un indicateur fort de l'inculture informatique de nos entreprises, en particulier dans la French Tech.


Vous pouvez trouver le reste de la série sous l'article d'introduction.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.cynicalturtle.net/kame/trackback/2063

Fil des commentaires de ce billet