Affordance trompeuse : les frameworks Web MVC

À la fin des années 70, Trygve Reenskaug fait face au problème de la gestion d'un nombre important de données dans une application, et cherche un modèle de programmation qui rende l'application maintenable. On parlera de la maintenabilité dans un autre article, c'est une autre affordance trompeuse. Il arrive après plusieurs itérations et en collaboration au Model View Controller. Rétrospectivement il regrette ce nom de Controller qui n'est pas assez expressif pour le rôle joué.

Le MVC est organisé en une hiérarchie de couples Vue (ce que voit l'utilisateur) - Contrôleur (ce qui reçoit les entrées de l'utilisateur), avec des Modèles sous-jacent (le monde manipulé), la communication entre les Modèles et les Vues se fait dans une approche Observateur / Observé. Si vous enlevez un de ces éléments, vous n'avez plus de MVC. Et pourtant, un article paru sur InfoWorld en 1999 a réussi à populariser le fait que le Model 2 de Sun Microsystems pour Java EE (à l'époque J2EE) était une approche MVC pour le Web : pas de couples Vue - Contrôleur, pas d'organisation hiérarchique ni des Vues ni des Contrôleurs, pas communication Observateur / Observé, pas de support de l'hypermédia, le Model 2 n'était en fait ni MVC ni vraiment Web.

Le MVC se retrouvait réduit à l'état d'une triade vidée de sa substance, un vague Separation of Concerns sans objectif ni raison d'être, et c'est cette vision qui a perduré et a été reprise par la suite dans les frameworks dits Web (Struts, Spring MVC, Django, Symfony, etc…). Cette affordance trompeuse nous suit depuis bien longtemps, voir cet article de 2006 sur la partie dite Web, ou cet article de 2004 où comment cette fausse interprétation du MVC vient polluer la compréhension des vrais frameworks MVC.


Vous pouvez trouver le reste de la série sous l'article d'introduction.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.cynicalturtle.net/kame/trackback/2064

Fil des commentaires de ce billet